skip to Main Content
Quatre Astuces Pour Entretenir Et Améliorer Ses Traductions

Quatre astuces pour entretenir et améliorer ses traductions

Aujourd’hui plus que jamais, la machine menace de remplacer l’humain dans de nombreux domaines, et cette situation n’épargne pas le secteur de la traduction. Pour cette raison, les traducteurs se doivent de continuer à s’améliorer et s’entraîner pour atteindre un niveau toujours plus élevé de qualité. Cet article vous propose donc quatre conseils afin de parfaire vos traductions.

1. Entraînez vos neurones

La clé, c’est la pratique. À la maison, il est possible de s’exercer pour le fun, en pratiquant la traduction à vue. Cette dernière consiste à traduire oralement, de manière quasi simultanée, un texte à la première lecture. Vous pouvez prendre par exemple un article de votre journal préféré, mettons The Guardian, et le traduire oralement. Cette méthode vous permet d’acquérir des automatismes et de pouvoir rebondir face à un mot inconnu. Elle permet également d’adopter un rythme soutenu qui vous aidera pour vos traductions écrites.

Il est également conseillé de faire des exercices de traduction, en fouillant sur des blogs comme myatlas et en traduisant les articles dans une autre langue. S’agissant d’un autre type de travail non rémunéré, vous pouvez vous entraîner grâce à Translators Without Borders, la fameuse organisation à but non lucratif. Cette association engage des traducteurs bénévoles et relaie leurs traductions auprès d’organisations humanitaires.

2. Élargissez vos domaines d’expertise

Toute compétence nécessite une spécialisation. Lors de vos premières années en tant que traducteur, vous devriez investir votre temps dans une spécialisation afin de devenir un expert dans une branche particulière et donc attirer de potentiels employeurs. Chez BeTranslated, l’une de nos principales activités est le domaine des technologies de l’information. Nous sommes donc à même de proposer le savoir-faire hors pair de nombreux traducteurs experts dans ce secteur.

Une fois spécialisé, ne vous limitez pas. Continuez plutôt à vous diversifier, par exemple, en effectuant différentes tâches dans votre entreprise : de la traduction, de la relecture, de la post-édition, mais également de l’administratif et de la gestion de projets.

3. Diversifiez vos médias

La consultation quotidienne de médias a le mérite de booster votre culture générale. N’hésitez pas à activer les notifications de différents canaux d’informations comme le journal LeMonde ou du The Brussels Time. Vous pourrez ainsi vous tenir au courant du moindre événement et améliorer votre vocabulaire grâce aux expressions idiomatiques utilisées dans leurs articles.

Fan de YouTube ? N’hésitez pas à vous abonner à de nouveaux utilisateurs qui parlent vos langues sources et affichent des contenus qui vous intéressent ou qui ont trait à votre spécialisation.

Féru de littérature ? Lire la saga d’Harry Potter en anglais et en français vous permettra d’être en contact avec vos deux langues (source et cible), mais également d’ouvrir votre esprit critique sur la traduction. Sans oublier les séries ou films accompagnés de leurs sous-titres, grâce par exemple au géant du streaming, Netflix.

4. Voyagez pour être en immersion

Last but not least… Quel traducteur n’aime pas voyager ? La manière la plus légère d’apprendre en s’amusant est de parcourir d’autres pays. Ces séjours vous permettent de pratiquer vos langues sources ou d’en apprendre de nouvelles… et ainsi décrocher de nouveaux clients. L’anglais du Royaume-Uni (et ses pays respectifs) et celui des États-Unis renferment quelques différences : un passage sur les terres de l’oncle Sam vous permettra donc d’enrichir votre registre linguistique. Plutôt the check ou the bill ?

BeTranslated, agence de traduction professionnelle à taille humaine, veille à ne travailler qu’avec les traducteurs les plus doués, qui traduisent vers leur langue maternelle dans les domaines d’expertise souhaités. N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir un devis gratuit sur mesure.

Back To Top