Traduction et Interprétation : quelles sont les différences ?

Mar 9, 2020 | Interprétation, Conseils

Pour « monsieur Tout-le-Monde », la traduction et l’interprétation ne forment qu’un seul et même métier. Après quelques années d’études, le traducteur et l’interprète sont de véritables linguistes, ils maîtrisent parfaitement les langues étrangères, mais également (et surtout) leur langue maternelle. Ces professionnels transfèrent un message d’une langue source à une langue cible. Pourtant, malgré leurs similitudes, la traduction et l’interprétation sont deux disciplines totalement différentes. Mais alors, quelles sont les particularités ? Voici quelques clarifications qui vous permettront de ne plus jamais les confondre.

Que fait le traducteur ?

Le traducteur travaille uniquement sur des textes écrits. Il reçoit un document dans une langue étrangère et le traduit vers sa langue maternelle. Pourquoi ? Parce qu’il connaît sur le bout des doigts les difficultés et pièges inhérents à sa langue, il est donc à même de fournir une traduction irréprochable. Le traducteur peut aborder tout type de sujets : de la littérature aux textes médicaux, en passant par le domaine des TI, du marketing ou encore du juridique. Cependant, la plupart du temps, il se spécialise dans un ou deux domaines afin d’acquérir les connaissances nécessaires et de devenir un véritable expert. Il dispose d’un temps de réflexion plus important que l’interprète. En effet, il peut laisser libre cours à son imagination et à sa plume. Le traducteur dispose d’un certain délai avant de livrer le fruit de son travail : il peut donc relire et modifier sa traduction dans le calme. Ce temps lui laisse tout loisir d’effectuer des recherches, toujours nécessaires. En outre, un réviseur peut également vérifier la qualité de la traduction.

Que fait l’interprète ?

L’interprète travaille uniquement à l’oral. Son objectif est d’analyser un message dans une langue étrangère afin de le restituer rapidement dans sa langue maternelle. Le plus souvent, l’interprète travaille dans le cadre de conférences. Il peut également être recruté par un service public, comme un tribunal ou la police. Il peut également être embauché par des personnes nécessitant des services d’interprétation. Contrairement au traducteur, qui peut retravailler son texte, l’interprète n’a qu’une seule chance pour réaliser sa prestation. C’est pourquoi ce linguiste professionnel subit beaucoup de pression. Afin d’être prêt le jour J, comme lors d’un congrès, l’interprète se prépare à temps pour être sûr de comprendre parfaitement le sujet abordé.

Il existe trois formes d’interprétation :

  • l’interprétation simultanée : l’interprète travaille dans une cabine insonorisée avec un micro. Très stressante, cette manière d’interpréter ne laisse aucun répit au linguiste puisqu’il doit transposer directement et immédiatement le discours oral dans la langue cible. D’ailleurs, les interprètes doivent souvent se relayer toutes les demi-heures.
  • l’interprétation consécutive : l’interprète prend des notes du discours afin de le restituer une fois terminé. Cependant, il ne peut se permettre de laisser de côté la moindre information.
  • l’interprétation de liaison : elle permet de faciliter la communication entre deux personnes.
  • l’interprétation chuchotée : il s’agit de la forme la plus rare d’interprétation. Les interprètes communiquent directement avec leurs clients dans la salle de conférence ou de réunion.

Si BeTranslated ne dispose pas encore de services d’interprétation, l’agence peut néanmoins compter sur de nombreux traducteurs talentueux. Pour toute traduction, n’hésitez pas à nous contacter ou demander un devis gratuit en ligne.

Une question ?

Nos gestionnaires de projets sont à votre disposition. Contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir de plus amples informations ou un devis gratuit.